chale laine

La Maille aux Tableaux : quand le tricot rencontre les Beaux-Arts

Quelque chose me plaît tout particulièrement dans les périodes plus fraîches : la mode. J’ai toujours été plus à l’aise et inspirée pour me vêtir lorsqu’il fait froid; une paire de bottes, une robe, des collants et un joli manteau permettent d’être chic en un clin d’œil. Et dans l’article qui va suivre, je fais le pari que vous aurez envie de retenir un peu l’hiver tant les pièces que je vais vous proposer de découvrir respirent la douceur et le réconfort.

Quelques mots à propos de La Maille aux Tableaux…

La Maille aux Tableaux, c’est l’œuvre d’une créatrice passionnée et sensible née en Roumanie : Alina Popovici. Le parcours professionnel d’Alina est pour le moins surprenant; avant de consacrer son temps au lancement de sa marque et au développement de ses créations, elle a d’abord effectué des études en médecine générale avant de travailler vingt ans dans les ressources humaines. En 2017, sa vie prend un tournant et Alina lance La Maille aux Tableaux, une marque qui lui permet de revenir à ses premières amours en faisant la part belle au tricot, une passion qui l’a toujours animée.

D’une part, elle commercialise des patrons de tricots que ses clientes peuvent s’approprier en modifiant les teintes de départ ou en interprétant certaines instructions. D’autre part, elle propose une collection de plusieurs pièces uniques, simples et intemporelles tricotées à la main qui feront le bonheur des amoureuses de la douceur.

L’univers d’Alina se trouve à la croisée des chemins de bon nombre de mes passions et de qualités auxquelles je suis sensible : l’art, la nature, la douceur, le raffinement et l’artisanat, pour ne vous en donner qu’un aperçu.

Nous nous suivons donc quasiment depuis nos débuts respectifs, et c’est un honneur pour moi de vous faire entrer aujourd’hui dans son univers à la fois complexe, car pétri de références culturelles et artistiques, et brillant de simplicité par son approche de la mode.

L’ensemble Morandi

Pour mon plus grand plaisir, j’ai reçu un ensemble composé de trois pièces qui me permettront de finir en douceur cette saison grisâtre et d’en affronter de nombreux autres tout au long des prochaines années. Le paquet était merveilleusement soigné : les différentes pièces se trouvaient dans un pochon réalisé à la main, très pratique pour en prendre soin après utilisation. D’autres petites attentions se trouvaient dans le colis : un sachet de lavande, de la lessive pour laver respectueusement la laine et quelques surprises italiennes chocolatées (que je n’ai pas eu de prendre en photo !).

Une paire de moufles, un châle et un bonnet constituent l’ensemble Morandi, qui porte le nom d’un peintre italien qui occupe une place privilégiée dans l’univers d’Alina. La créatrice de La Maille aux Tableaux s’est inspirée de ses natures mortes délicates et épurées, notamment en ce qui concerne les mariages de couleurs. On retrouve une palette très similaire à celle du peintre sur les tricots d’Alina : du gris perle, du rose tendre et parfois de l’orangé.

L’ensemble est vraiment particulier; composé à 80% de mérinos et à 20% d’angora, c’est le seul qu’Alina ait teinté à la main à l’aide de couleurs végétales.

Il est d’une douceur incomparable, tant visuellement qu’au toucher. Des formes simples le parsèment et lui procurent son cachet inimitable.

Le châle, jeté sur les épaules, nous enveloppe de réconfort et ce, tout en légèreté. Le bonnet, mignon à souhait, rend la tenue élégante. Et les moufles permettent de garder les mains au chaud avec beaucoup de raffinement.

Nous avons réalisé les photos au bord de l’eau, près des loutres, dans un endroit calme à l’heure où le soleil commençait à décliner. J’ai trouvé que les créations d’Alina se mariaient parfaitement à la mousse présente sur la rive.

Conclusion

Vous pouvez retrouver les créations et les inspirations de La Maille aux Tableaux en cliquant ici. J’espère que ce voyage dans cet univers teinté de délicatesse et de raffinement vous aura plu.

Liste des produits cités :

Châle Morandi : disponible ici

Bonnet Morandi : disponible ici

Commenter cet article...