soslo

Le T-shirt Soslo : un basique responsable et made in France

Jour après jour, de belles initiatives responsables voient le jour. Pour ces jeunes marques qui se lancent, il s’agit de nous sensibiliser et de remettre en question un mode de vie, une façon de consommer qui n’est plus viable. Le T-shirt Soslo et le projet de Karine, sa créatrice, prouvent que les petites actions et les moindres gestes sont loin d’être inutiles s’ils vont dans le bon sens. Je vous propose de découvrir aujourd’hui cette nouvelle initiative qui ne demande qu’à être soutenue.

Le projet du T-shirt Soslo : un basique responsable et made in France

Soslo est une toute jeune marque qui n’a pas encore lancé la fabrication de ses vêtements; elle est pour le moment présente sur la plateforme de financement participatif Ulule, une manière de tester un projet qui repose sur la solidarité mais aussi sur les attentes des consommateurs. Soslo veut nous faire réfléchir à notre manière d’acheter des vêtements, en mettant en avant des faits que nous ne pouvons plus ignorer. Avec Internet, l’information nous atteint plus rapidement que jamais. Il devient donc difficile de ne pas se poser les questions qui découlent naturellement de ce nouveau savoir.

Loin de moi l’idée de sermonner ou donner des leçons. Pour ce qui me concerne, si j’ai opéré un changement de vie il y a cinq ans en quittant la ville pour renouer avec la nature, il me reste encore un long chemin à parcourir avant d’être satisfaite de mon mode de vie. Mais une chose est sûre, si ma manière de consommer est imparfaite, je suis sensible aux thématiques mises en avant par les marques éthiques et responsables.

Le credo de Soslo : “je peux changer l’avenir”

Dans la présentation de Soslo, on retrouve quelques observations permettant de situer les dégâts causés par l’industrie textile. Quelques chiffres notamment font frémir : c’est la seconde industrie la plus polluante au monde; elle utilise près de 10% des pesticides et engrais. Et pour tous ceux qui aiment avancer que la mode éthique est trop chère, Soslo rétorque que les vêtements produits aujourd’hui sont si peu chers qu’on en achète toujours davantage; la production a en effet doublé entre 2000 et 2014. Ne serait-il pas plus raisonnable d’acheter un T-shirt responsable plutôt que deux ou trois confectionnés dans des conditions épouvantables ?

Encore une fois, aucun jugement n’est porté dans cette démarche et dans ma présentation. Seules des questions sont posées; à nous de réaliser nos propres choix en pesant chaque donnée, chaque argument. À mes yeux, c’est l’accès à ces connaissances qui représente la plus grande partie du cheminement. S’informer, c’est déjà modifier sa façon de consommer.

Le T-shirt Soslo

Pour aller jusqu’au bout du concept, c’est le T-shirt “Time for Change” que nous avons décidé de mettre en avant. Je l’ai choisi en taille M. Sur fond gris, un message en anglais, a priori léger mais finalement lourd de sens lorsque l’on en sait plus sur la marque, est imprimé en noir. La coupe est basique, intemporelle…

Le T-shirt est confectionné dans une matière 100% coton, avec 80% de fibres de coton recyclées. Il est recyclable à 100%, fabriqué en France, dans un atelier de réinsertion professionnelle.


Il existe également un modèle pour homme. Le T-shirt Soslo existe en blanc, gris chiné et bleu, avec ou sans imprimé. Vous avez également la possibilité d’opter pour une broderie de la couleur de votre choix, en faisant inscrire un mot qui vous parle tout particulièrement.

Conclusion

C’est encore une nouvelle initiative pleine de bon sens que Karine m’a permis de vous faire découvrir aujourd’hui. Proposer un T-shirt fabriqué de manière éthique dans une matière naturelle est un excellent moyen de rendre accessible la mode responsable. Cela permet de se procurer un basique de garde-robe et de peut-être, opérer le premier changement de ses habitudes.  

Si vous souhaitez soutenir ce projet, cela vous est possible ici, même à partir de 5€. Si la marque dépasse son objectif de récolte de fonds, Soslo pourra lancer son second produit. Elle est également présente sur Instagram et Facebook.

Commenter cet article...